Aujourd’hui la e-réputation est devenu incontournable pour toutes entreprises. Mes clients l’ont bien compris et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils m’appellent catastrophé au moindre avis négatif : « Comment on l’enlève ? »

J’ai beau leurs expliquer qu’

un avis négatif n’est pas forcement négatif,

je vois bien qu’il ne me croit pas forcement.

Heureusement Profitero viens aujourd’hui a mon secours en vous proposant de télécharger sur son site :

http://insights.profitero.com/

un rapport nommé « Assessing the Impact of Ratings and Reviews on eCommerce Performance » basé sur la relation entre l’acte d’achat et les avis sur Amazon UK. Et les résultats sont plutôt intérressants. Le rapport mais notamment en lumière que pour les avis

la quantité et plus important que la qualité

Bon évidement si votre moyenne est de 1,2 les gens vont regarder votre note, mais avant tous les acheteurs potentiels vont regardé le nombre d’avis. D’après se rapport le nombre idéal d’avis se situerait entre 35 et 50.

Mais surtout ce rapport mais en lumière le fait qu’

il est important d’avoir des avis négatifs

En effet ce rapport montre qu’un acheteur va ce tourner plus facilement vers une note entre 4,2 et 4,5 que vers une note parfaite trop proche de 5.

Cela pour plusieurs raisons, tout d’abord car trop de perfection ne peut être crédible. Mais surtout 4 utilisateurs sur 5 ne vont regarder spécifiquement que les avis négatifs pour faire le choix, et donc pour ces 4 personnes sur 5

ne pas avoir d’avis négatif équivaut a ne pas avoir d’avis du tout.

Donc il ne vous reste plus qu’attendre votre prochain avis négatif pour vous réjouir !

 

Menu